L'ouverture du fût de fermentation ce week-end a revelé un liquide jaunâtre dégageant une odeur assez caractéristique de bière. Le projet suit son cours comme prévu, et la première brassée a donc été mise en bouteilles pour la deuxième fermentation, celle qui produit les bulles. Parce que sans bulles il faut avouer qu'elle est un peu fade, d'autant plus qu'elle est encore un peu "jeune" (voire, hum, prématurée).

Le fait qu'une crise de foie dont les effets se font encore sentir actuellement s'en est suivie n'a aucun rapport causal avec la dégustation de ma bière, et les rumeurs allant dans ce sens sont sans aucun doute le fait de concurrents jaloux.