Alors que je hackais tranquillement sur nym3 dans le salon pour profiter de la fraîcher relative de la pièce, la télé était allumée sur cette chaine hautement culturelle qu'est M6 qui diffusait à ce moment X-Files, La Vérité est ailleurs mais la Connerie est bien là. Un moment fort du scénario m'a fait lever la tête pour regarder la télé, et cela m'a rappelé que les scénaristes de films, téléfilms et séries télévisées méritent un bouffon d'or d'honneur et collectif pour l'ensemble de leurs œuvres et particulièrement pour cet élément récurrent de leurs scénarios: le conflit de pouvoir.

Le schéma est toujours le même. Petit chef A est maître de ses terres, où se passe l'action. Moyen chef B arrive avec ses gros panards et décide de prendre les choses en main. Et suit alors un débat d'hommes, avec gros plans sur les visages burrinés de ces grands bourlingueurs qui décident de façon virile qui du garde-champêtre/shérif du comté/commissaire/agent du FBI/agent de la CIA a l'autorité supérieure sur l'affaire. Cette scène est tellement courante et stéréotypée que j'en vomirais. Pour participer de façon aussi éclatante à la médiocrité des programmes, encore bravo.