Les publicitaires, c'est encore nature qu'on les préfère : misogynes et cons comme des balais.