Le DVD d'hier c'est The Village. Pour le spectateur un peu réveillé le film a révélé environ tous les secrets de l'intrigue au bout de 10mn, sauf pour un rebondissement vers la moitié de sa durée où il change de rythme—pour le pire. C'était encore récupérable, mais la seconde moitié ne m'a permis que de voir le scénario sombrer dans une mièvrerie fatiguante. Plutôt déçu donc.