Il y a des œuvres qui demandent du temps, pas par leur intrinsèque profondeur, mais parce que leur auteur est une grosse feignasse.

Bob le crâne est de celles-ci, et environ un an après le premier épisode voici le second.

Bob le crâne 02