J'avais accordé une autorisation de prélèvement sur mon compte de La Banque Postale au fournisseur de connexion internet dont j'attends encore un remboursement des sommes dûes. Logiquement, je l'ai maintenant révoquée (un peu tardivement même). Et La Banque Postale de me facturer 12,80€ de frais d'opposition sur prélèvement.

Alors de deux choses l'une :

  • soit la révocation d'une autorisation de prélèvement est une opération bien distincte d'une opposition sur prélèvement. Distincte et à mon avis gratuite, et La Banque Postale a joué sur l'ambiguité entre les deux notions pour me taxer de 12,80€ ;
  • soit cette confusion est avalisée par le système bancaire français, et je n'accorderais plus d'autorisation de prélèvement étant donné que c'est environ 13€ de perdus à long terme.