Ce matin j'arrivais en fin de paquet de céréales. Il n'en restait plus assez pour faire un bol complet, mais on ne va pas gaspiller non plus. Oh, j'ai bien un paquet de rechange, mais il ne convient pas. Le paquet que je terminais ce matin contenait une approximation de muesli, tandis que le prochain contient des céréales chocolatées dont le nom commence par « choca » et finit par « pic ».

Inconcevable de compléter le bol de muesli avec les choses au chocolat. Il ne reste plus qu'à manger mornement le bol de muesli qui ne suffira pas, en philosophant vaguement sur le monde qui ne fait rien que m'embêter au point d'en vouloir à mon petit-déj.

Heureusement que ce désarroi je peux le partager avec toi, ami lecteur. Ne me remercie, je n'ai fait que mon devoir.