Hemingway en dit que toute la littérature américaine en découle, c'est considéré comme l'un des premiers Grands Romans Américains, et ça ne m'empêche pas d'arrêter la lecture de Adventures of Huckleberry Finn après 8 chapitres d'une lecture poussive. Le style est pénible, l'aventure ne m'intéresse pas plus que les personnages. C'est rare que je ne lise pas complètement un livre que je commence, mais là j'arrête les frais.