En ce début d'après-midi dans la gare de Lyon à Paris, un groupe de personnes venues assister voire participer à une finale de chant chorale a joué du klaxon pour ponctuer des slogans d'encouragement pour l'équipe de Grenoble, assourdissant à l'occasion quelques centaines de voyageurs qui n'en demandaient pas tant, et prouvant à leur manière admirable que même si ça aide, il n'y a pas besoin d'être supporter sportif pour être con.