Maintenant que j'ai configuré un noyau qui tire partie des fonctionnalités du processeur VIA sur lequel tourne nowwhat et qui remplace l'ancien PII, j'ai un nouveau device pour de l'aléa machine sur /dev/hw_random. Couplé à un daemon qui transvase la purée vers /dev/random, cette machine dont l'entropie se bloquait à zéro tous les matins vers 6h30 pour une raison inconnue aura maintenant plus de bits aléatoires à sa disposition qu'elle ne saura s'en servir. Une solution au final bien moins chère que la location d'un singe qui bouge la souris de temps en temps.