Une expostion sur la contrefaçon à la Villette censure le Libre à la demande de l'INPI. Je ne voudrais pas faire mon gnou, mais déjà quand on parle de « PI », on sait en général de quel point de vue on se place.