Hier aprem je suis allé faire un tour à l'exposition féline qui se déroulait à Nancy/Gentilly. Si je ne suis hélas pas revenu avec un chaton, que la salle était bondée de monde et qu'il était quasi impossible de voir les chats complètement crevés et cachés dans leur cage derrière des films plastiques pas si transparents que ça, et que de toute façon j'avais oublié mon appareil photo, sachons tirer un bilan positif des choses:

  • j'ai appris où se situe cette fameuse salle des fêtes de Gentilly, franchement c'était pas gagné au départ,
  • j'ai fait voler en éclats la naïveté qu'il me restait sur le prix des chats de race (à 650 € le chartreux et 915 € le persan),
  • j'ai déterminé que mon futur chat sera un chat républicain. Dehors les Vicomte Ernest du ruisseau enchanté de mes couilles, à bas l'idéologie nauséabonde de la pureté et de la rareté de la race.