Dans la série «La pub, cette grande pute», voici la perle du jour dénichée sur le site d'apple:

Pub apple Rosa Parks

Rosa Parks, récemment décédée, est connue pour avoir refusé de céder sa place dans le bus à un blanc. Qu'est-ce qu'apple a fait pour cette femme? Probablement rien. Est-ce qu'elle a accepté avant sa mort que son image soit utilisée pour promouvoir la marque et les produits apple? J'en doute. Mais ce n'est pas grave. En refusant de céder sa place, Rosa Parks a pensé différemment. Et think different c'est apple. Donc Rosa Parks, c'est apple. Vous avez suivi le raisonnement? Moi non plus. C'est parce qu'il manque un élément essentiel pour comprendre : la pub est prête à bouffer à tous les râteliers, à mentir et entretenir toutes les confusions possibles dans le vague espoir de nous refourguer sa camelote.

C'est probablement de cela qu'il s'agit quand les gens parlent des valeurs de la pub. Les valeurs de la pub, c'est les valeurs des autres qu'elle a jugé bon de voler. Et puis quand il s'agit des valeurs d'une morte, on aurait tort de se priver.