Pour ne pas passer un dimanche terne sans trop savoir quoi faire, je vais vous donner mon conseil malin: vomir.

Une bonne crise de foie et c'est une demi journée (au moins) d'activités festives garantie. Dans l'ordre il y a les nausées, les chaud/froid, le fait de tourner en rond comme un con dans la barraque, l'impossibilité de se coucher bien qu'on soit fatigué, et surtout les tentatives pour se forcer à vomir en se disant naïvement qu'après ça ira mieux.

Mon deuxième conseil malin: vomissez par le nez. L'irritation causée et l'impossibilité de nettoyer correctement devraient optimiser le capital frustration du business-plan lose de la journée.

Enfin, mon dernier conseil malin pour les fins gourmets: ne vomissez pas tout la première fois! Il y a des chances pour que vous ayez assez de matière à vomir pour deux fois, au moins. Ainsi la surcharge que votre système digestif éprouve restera intacte. Il aurait été dommage d'arrêter prématurément de si belles nausées. Et puis quand on a galéré pour se forcer à vomir une fois, on peut bien se donner la joie de réitérer.

À bientôt pour le prochain conseil malin: comment se coincer le doigt dans une porte en gardant sa dignité.