J'ai été relativement surpris de constater que les tarifs des communications mobiles, avec ou sans contrat, sont significativement plus élevés ici (en Californie) qu'en France (en pleine effervescence due à Free quand je suis parti, mais cela reste vrai même en négligeant l'effet des offres Free dans le paysage français).

Et non seulement c'est plus cher, mais la qualité des communications voix est lamentable, et je ne suis pas impressionné non plus par les débits data.

Comment le service de téléphonie mobile peut-il être pire dans ce que je croyais être l'utopie de la concurrence libre et non faussée, que dans un pays économiquement arriéré où les ogres communistes mangent les petits enfants?

Une piste d'explication: ici on n'achète pas un téléphone nu (sans carte SIM), ou une carte SIM nue (sans téléphone) permettant d'accéder à un réseau. On achète majoritairement le combo. En France, on lie souvent les deux. Mais la règle ici, c'est de lier les deux commercialement et technologiquement. Les deux sont physiquement solidaires. Il ne s'agit pas d'un simple simlockage temporaire qu'une loi de protection du consommateur permettrait de déblocker au bout d'un certain temps. C'est juste soudé.

Du coup, l'utilisateur est bien plus captif ici qu'en France.

Cette entrée vous était présentée par le comité de soutien de la main invisible du marché.