Le long week-end auto-déclaré du 5 au 8 mai a été plus ou moins fructeux, dans divers domaines.

Tout d'abord c'est au cours de ces long week-ends que la probabilité que chacun rentre chez soi en même temps est la plus grande (avec les vacances et les diverses festivités qui ponctuent le calendrier français), ce qui nous a donc permis d'organiser à l'arrache une rénion euro-poncelet. Seulement quatre participants certes (presque 5 mais quelques défauts dans l'organisation ont fait que...) mais une rénion très agréable malgré cela. C'était l'occasion d'avoir aussi des nouvelles de ceux qui n'ont pas pu participer et dont je n'avais pas eu de signe de vie depuis un certain temps — enfin je dis ceux mais je devrais peut-être dire celle...

Du point de vue plus geek maintenant, le projet nym3 a fait un grand bond en avant. Peu de code nouvellement écrit mais surtout la mise en place d'un serveur expérimental et suffisamment de tests pour s'assurer que tout fonctionne (presque) comme il faudrait. Je sens l'annonce de la première version effectivement distribuée qui s'approche. Enfin je dois avouer que je ne suis pas super fan du nom, et puis il nous faudrait aussi un logo. Des propositions?

Enfin du côté lecture, j'ai poursuivi mon «cycle Milan Kundera» en torchant La Lenteur en une demi-journée (non non, rien de paradoxal là-dedans). Après L'Ignorance c'est mon deuxième roman de Kundera. Je n'ai pas envie d'en faire plus de commentaire que de dire que ça me plait beaucoup, que je me réjouis d'avance de pouvoir enchaîner le cycle grâce à un prêt massif de Damien, et que c'est un style de romans très agréablement différent de ce que je lis d'habitude — et presque exlusivement — à savoir de la SF et assimilé.

En parlant de mes lectures classiques, j'ai aussi eu l'occasion de terminer la relecture en anglais de Dune de Frank Herbert et d'entamer sévèrement Dune Messiah.

Même pas honte: dans un espoir vain de surpasser en taille celle d'aza, j'ai distraitement ajouté quelques items à ma liste amazon.