S'il y a bien une créature réelle ou fictive qui peut se targuer d'en avoir 40kg là où ça compte, c'est King Kong (quelqu'un a fait le calcul?). Hé bien faut croire que ça leur écornerait leur belle pudeur hypocrite de pucelle effarouchée à ces boulets de réalisateur, producteur et autres, parce que l'impression qu'un spectateur peut à juste titre garder du film c'est que le gorille est asexué. La nature est bien faite Rémi — mais on ne nous la montre pas.

Ça, et le fait que le réalisateur est visiblement frustré de n'avoir pas tourné Jurassic Park. Il a bien pris sa revanche.