Trouver un remote DOS dans un serveur écrit en C++ avec des strcpy et des buffers de taille fixe, c'était vraiment trop facile. Un jour je saurai en faire des zolis exploits comme expliqué ici.