C'était connu depuis un certain temps, mais c'est maintenant officiellement annoncé: Debian va mourir.

Plus sérieusement, l'annonce d'un plan de release agressif consistant à virer 8 architectures pour la version de debian suivant sarge a été prise avec un enthousiasme pour le moins modéré. Je ne sais pas s'il est réalisable de continuer à se trimballer tout le monde, si la décision proposée est la bonne, tout ça. En fait, peu importe. Cette annonce sent la sodomisure à plein nez.

Annoncée par les personnes aux postes clef de Debian, cette "proposition" apparait comme un fait accompli. On s'empresse de nous dire que rien n'est décidé pour le moment. Aussi bien ententionnées que soient les personnes impliquées dans cette décision, je pense qu'on commence à voir les premiers effets de l'emploi d'une bonne partie de ces personnes par des sociétés faisant du support linux. On aurait décidé de dégraisser 8 architectures suite à un audit qu'on ne s'y serait pas pris autrement. C'est peut-être difficile de supporter autant d'architectures que debian en supporte maintenant, peut-être qu'on pourrait le faire différemment et mieux que maintenant, mais je ne suis pas devenu développeur debian pour voir s'appliquer avec aussi peu de concertation populaire les pratiques et doctrines de l'économie de marché (responsabiliser, dégraisser, ...) à un projet bénévole.