Attention. La régionalisation, ça peut aboutir à cette bouillie immonde, déclinée en une vingtaine de diarrhées linguistiques subtilement différentes les unes des autres. Chacun a son rôle à jouer pour l'éviter :

  • la prochaine fois que vous parlez à une personne de plus de 50 ans et que vous ne comprenez pas ce qu'elle dit, amenez la au centre de rééducation pour déviants linguistiques le plus proche,
  • si vous croisez une personne de moins de 50 ans qui veut apprendre un patois, castrez la.

Ce message dur mais juste vous est offert par le Comité pour l'Uniformisation des Individus, une initiative soutenue par Beurk Burger.