Ma semaine de vacances travail à Bordeaux est maintenant terminée. Parmi les accomplissements notables de la semaine : l'occasion pour moi de découvrir une nouvelle ville de France et donc de faire passer globalement le sud-ouest de hic sunt leones à touché par la civilisation; une visite furtive du LaBRI dont l'amphithéatre à la lumière délicatement tamisée incite à la somnolence (au contraire de la climatisation agressive); des rappels ou la découverte de choses nouvelles et amusantes en informatique (voir le programme).

J'ai aussi reçu un accueil fantastique de la part d'Estelle et Nicolas, revu Jérémie et d'autres de Lyon et/ou du DEA algo. Outre la reconnaissance d'un bar à bières belges dont la carte est hélas plus fournie que tout ce que j'ai pu voir à Nancy (à Bordeaux vous n'aurez plus jamais soif), l'évènement clef de la semaine reste l'annihilation de son PowerBook par un orateur qui s'est pris les pieds dans le câble et m'a réveillé par la même occasion (non, je ne dénoncerai pas l'orateur, en tout cas pas publiquement).