Hier sur l'autoroute, un des panneaux censé informer les conducteurs de possibles accidents de trafic (lorsqu'ils ne sont pas utilisés pour afficher un message vaguement moralisateur) m'interrogeait directement sur le sens de la vie, de l'univers et de la conduite avec, je cite :

La vitesse, est-ce la vie ?

Là normalement, on est censé se dire que 170 ça commence à faire beaucoup et lever le pied vers un raisonnable 165km/h. À la place, je me suis perdu dans mes réflexions style dissertation de français au bac (c'est bien le genre de sujet à la con qu'ils sont capables d'y poser). Pour les idiots comme moi, je suggère donc un plus direct quoiqu'orwellien « La vitesse c'est la mort », au moins on saura à quoi s'en tenir.