Je viens de finir de lire La divine comédie. Je me suis trompé dans ma commande et j'ai donc lu une édition Larousse édulcorée dans laquelle on a procédé à des coupes claires pour se ramener au niveau du lectorat ciblé. J'ai quelques doutes sur la nature de ce lectorat d'ailleurs, qu'on explique par notes le sens de mots tels que avachi, vaillant, nonchalant, torve, livide, dépouille (et j'en passe de plus grotesques) me laisse perplexe. Il manque des passages complets sur certains cercles des enfers (et d'autres choses encore). Il parait qu'ils sont restés fidèles au texte original. En tout cas je me suis bien fait chier en lisant. Une version complète m'aurait peut-être tout autant ennuyé, qui sait.