À une époque où les idées sont pré-mâchées et imposées avec plus ou moins de subtilité par le néo-libéralisme triomphant (ne laissons pas la crise nous aveugler sur ce point), on retiendra d'un homme politique essentiellement son style.

Le style de notre cher président, il est grand, il est beau, il est indescriptible mais je vais essayer de le résumer par une formule : moi parler bête car toi bête, moi comprendre toi car moi parler comme toi. J'ai dû relire plusieurs fois certains passages du récent discours « à l'occasion du lancement de la réflexion pour une Stratégie Nationale de Recherche et d'Innovation ». Très rapidement le ton est donné :

La recherche et l'innovation c'est la clé pour que notre pays sorte renforcé de cette crise sans précédent.

Nous n'avons pas mérité cela.