Je me joins à l'appel au black-out de protestation contre la loi dite HADOPI ou de riposte graduée. Merci à Christophe et à Natacha pour leurs billets que je vous invite à lire. Moi j'ai juste pas envie d'en parler plus, je deviendrais grossier.