J'y croyais à fond dans ce film, BMX Bandits, dans lequel les héros font du BMX, l'enjeu de l'intrigue est la possession de talkie-walkies (gros flashback technologique) et l'un des méchants porte la moustache. Eh bien non. Il est trop mauvais pour être un gentil nanard, ce n'est donc qu'un mauvais navet. On n'aura droit qu'à 20mn de nanardise sur la fin, avec un combat de farine (les gentils sont montés sur leur BMX tout de même) et pataugage dans la mousse. Moralité : on peut débuter avec des films de merde comme Nicole Kidman et faire une vraie carrière au cinéma.

Heureusement la semaine DVD-istique a été rattrapée par Baby Cart, 6 volumes de pur bonheur japonais des années 70 avec du sang ketchup-esque qui gicle un peu partout y compris sur la caméra et des gens qui se font seppuku parce que c'est trop la te-hon d'avoir foiré la mission (et là je dois dire qu'en tant que prof à l'université, ça me fait rêver). Quand le gore s'allie à la morale samouraï, le résultat est à la hauteur.