Lecture intéressante fournie par Pierre-Louis par son article sur le principe d'équivalence. Comme dirait la Mort dans Discworld : THERE IS NO JUSTICE. THERE IS ONLY ME.