Bon, je ne sais pas trop comment vous l'annoncer. C'est un peu délicat. Pour faire simple, disons que ma saine philosophie de vie, empreinte de sagesse japonaise (l'histoire du bambou qui plie mais ne rompt pas) et baignée dans une dose appréciable de cynisme, vient de prendre une sacrée claque dans la gueule. Attendez vous à une augmentation substantielle de joie de vivre de ma part. Et donc une baisse de qualité des entrées de ce blog.

Et gnougnouche le koala.