Si même certains finissent par s'en rendre compte et le poster sur kuro5hin, c'est que c'est vrai. Mais le problème n'a rien de spécialement américain, s'ils pourrissent les bases de baseball de pubs chez eux, ils trouveront autre chose ailleurs. "Ils" ? Les publicitaires.

Comme le dit l'auteur de l'article, de plus en plus de notre espace visuel et mental est envahi par la pub. Même si pour le moment je n'ai encore jamais eu ni l'occasion ni le courage de barbouiller des pubs (dans le métro ou ailleurs), les mecs qui font ça ont tout mon soutien. Ma modeste contribution pour ne pas polluer l'espace visuel, c'est de retirer partout où je le peux les logos de mes vêtements. C'est peut-être paradoxalement leur accorder trop d'importance, mais après avoir payé cher des morceaux de tissu confectionnés par des enfants esclaves quelque part dans le monde, ça me ferait mal de jouer au panneau publicitaire ambulant pour des connards pareils.

Individuellement, on peut néanmoins réussir à diminuer le problème de la pub omniprésente. Par exemple:

  • ne pas regarder la télé. Vous avez vu un programme intéressant récemment? Hum?
  • surfer sur le web avec des proxy qui filtrent les pubs. Je pense par exemple à privoxy. Et si en plus ce proxy sait envoyer les requêtes via un routeur anonyme comme tor, c'est le bonheur. Ça sera toujours des infos de moins aux sites qui proposent des pubs ciblées.
  • utiliser des filtres anti-spam comme crm114.
  • se cotiser pour monter une milice mondiale et financer des "contrats" contre des spammeurs notoires. Mais je m'égare là, la violence c'est Pas Bien©.
  • aller ensemble boire une Guinness pour oublier tout ça. Oh merde, est-ce que je viens pas de faire de la pub? ;-)