J'ai déjà eu sur mon disque un fichier mp3 que je m'écoutais quand j'étais d'humeur maso. Hélas avec les crash disque, la purge de l'Inquisition et mes foirages pseudo volontaires de partition, j'ai perdu cette perle. C'était un enregistrement d'Avril Lavigne reprenant en live la chanson Chop Suey! de System Of A Down. Il m'a semblé que pour partie le public ne savait pas de quoi il était question, et que d'autres spectateurs connaissaient hélas la chanson originale. Quand on n'a pas de voix, on ne chante pas a capella. Quand on ne sait pas prononcer trois mots en moins de 2 secondes sans tout massacrer, on ne chante pas le début de Chop Suey!. C'était pathétique, et je n'avais jamais entendu une "chanteuse" demander l'euthanasie avec autant de poigne. Il faut croire que personne n'a encore compris le vrai message et la pauvre Avril continue à souffrir.

Récemment, c'est Knocking on heaven's door que la gueuse a décidé de reprendre. De massacrer. Vous conviendrez comme moi qu'il faut que ça cesse. Vite. Alors bon, c'est vrai que je ne suis pas ce qu'on pourrait appeler un ardent défenseur de la peine de mort, mais il doit être possible de trouver une réponse juste et proportionnée à l'agression dont mes oreilles sont victimes. Je suggère de l'envoyer dans l'espace. Cela a déjà été fait pour un civil lambda (mais fortuné). Seulement pour cette fois, on pourrait se passer du vol de retour. Soyons fair-play, lui demander de financer le vol par elle-même n'est peut-être pas très juste c'est pour cela que je propose de lancer le projet Launch Avril Lavigne Into Space et de contribuer à hauteur de 42 € pour démarrer.