Remplaçons la scandaleuse tradition de la galette des rois, réminiscence de notre passé obscurantiste où pourritures se réclamant de la noblesse s'alliaient à des prélats se réclamant d'un dieu pour comploter contre la juste cause républicaine dans l'attente d'une guillotine qui ne vint que trop tard, et hélas pas uniformément en Europe loin de là; par la tarte du président. On me dit qu'un certain Gloupier est déjà sur le coup.

Tout ça pour dire que cette année, à préférer aller vomir à Lyon chez Laure pour le réveillon j'en ai raté la galette des rois à la maison. Ça a donné quelque chose comme ceci:

galette