Je me suis inspiré du programme d'estimation du niveau de menace terroriste de la sécurité aux É.-U. d'A. pour estimer de même le risque de dérive fasciste du gouvernement français.

Voici l'échelle :

Échelle fascism advisory system

Voici une description des niveaux.

Faible : Tous les hommes naissent et demeurent libre et égaux en droit, et cela ne fait ricaner personne.

Modéré : Un membre du gouvernement fait une blague raciste, puis démissionne rapidement. Un candidat d'extrême-droite parvient au second tour de l'élection présidentiel, mais est largement battu par un candidat plus « modéré ».

Élevé : Un membre du gouvernement fait une blague sur les Arabes, et ses collègues viennent à son secours. Les idées de l'extrême-droite font leur chemin dans le parti dominant.

Important : Un ou plusieurs groupes dans la population sont pointés comme indésirables et reconduits à la frontière. La vidéosurveillance de masse s'installe sans débat, car si tu n'as rien à cacher tu n'as rien à craindre. Il est question de priver des citoyens d'un droit fondamental, la nationalité. Les idées de l'extrême-droite composent majoritairement le « programme » du parti dominant.

Critique : Un appel d'offre est lancé pour la construction de centres de rééducation...